Si vous êtes une personne sportive, sachez que pratiquer du sport sera difficile les premiers temps. En effet, au cours des premiers jours, les personnes qui se lancent dans le régime cétogène ressentent de la fatigue et un manque d’énergie important. Elles ressentent une perte de vitalité, une faim importante et parfois aussi, des malaises. De plus, le régime cétogène peut paraître monotone, notamment s’il est suivi sur de longues périodes. La diversité alimentaire est très faible, et les écarts permis sont moindres. De ce fait, ce n’est pas un régime facile à suivre pour tout le monde, et pour tous les sportifs. De plus, le régime cétogène est difficile à associer à une vie sociale épanouie, en raison des restrictions qu’il implique. Le régime cétogène n’est clairement pas fait pour tout le monde.

La résistance à l’insuline est un sérieux problème qui se développe lentement dans notre corps. Elle est liée à quasiment toutes les maladies chroniques. Tu peux en apprendre davantage dans cet article que je lui consacre. En résumé l’excès de glucides rend notre foie et nos muscles résistants à l’insuline. Notre pancréas va produire plus d’insuline pour les forcer à stocker l’excès de sucre. Cava les rendre encore plus résistant à l’insuline. C’est un véritable cercle vicieux qui s’alimente au fil des années et amène soit le diabète, l’obésité, tension artérielle ou problème cardiaque et athérosclérose ou une combinaison de toutes ces maladies en fonction des personnes.
Les protéines sont considérées dans l’inconscient collectif comme un aliment miracle. Ça permet de maintenir nos muscles et de perdre du gras. Alors, pourquoi le régime cétogène limite les protéines ? La réponse comme souvent se trouve dans notre foie. Lorsque tu consommes plus de protéines que ce dont ton corps a besoin pour entretenir tes muscles, le foie va transformer cet excès de protéines en sucre avec la gluconéogenèse. Donc pour éviter cette production interne de sucre, il faut limiter la quantité totale des protéines consommées par jour et les étaler sur les différents repas pour éviter un afflux excessif. Les protéines déclenchant également la sécrétion d’insuline, or l’insuline inhibe la production de corps cétonique. L’objectif du régime cétogène est de maintenir une glycémie basse, stable et un niveau d’insuline bas.
Avant de passer à l'alimentation cétogène, il faut consulter son médecin, surtout si on souffre d'une maladie chronique. La transition demande à l'organisme de s'adapter et peut causer, à des degrés variables, plusieurs effets secondaires à court terme (le fameux «keto flu»): fatigue, maux de tête, nausée, constipation ou diarrhée, hypoglycémie, acidose métabolique... À long terme, certaines études observent une légère hausse du taux de «mauvais cholestérol» (un concept fortement relativisé par les tenants du régime cétogène). «Le problème avec une alimentation cétogène, c'est qu'on élimine beaucoup de groupes alimentaires: les fruits, beaucoup de légumes, les légumineuses, les produits céréaliers, ce qui ouvre la porte à long terme à des carences en fibres, antioxydants, vitamines du groupe B et C», affirme Mme Leblanc. Cela dit, selon le Dr Juneau, si une personne sélectionne des «gras de bonne qualité» et ne se jette pas à corps perdu dans les gras saturés - qui ne devraient pas dépasser 10 % des calories quotidiennes -, il n'y a pas de contre-indications. «Je vois tellement de gens découragés passer dans mon bureau, qui ont tout essayé et sont frustrés. Il m'arrive de proposer d'essayer l'alimentation cétogène, qui peut fonctionner dans certains cas.» 

alimentation ceto emergenc


Suivez les conseils de votre médecin. Elle est utile à la croissance des organes sexuels féminins. Le traitement comporte un régime pour obtenir une perte de poids, un blocage des ovaires par une pilule comportant un anti- androgène. Il faudra revoir tout cela avec votre médecin qui pourra vous aider à comprendre vos ce qui va aider à brûler les graisses, à arrêter de fumer, à vous détendre.
Stéphanie Benoît est nutritionniste spécialisée en neurologie au CHU Sainte-Justine, où elle suit de près les petits patients épileptiques à la clinique de diète cétogène du Centre intégré du réseau en neurodéveloppement de l'enfance (CIRENE), qui existe depuis une quinzaine d'années. Elle répond à nos questions sur cette façon éprouvée de traiter l'épilepsie réfractaire par l'alimentation.
Concernant celles qui sont basées sur la restriction en glucides, il a été prouvé qu’il s’agit un remède contre le diabète de type 2. En effet, une étude universitaire toujours en cours sur 349 personnes diabétiques de type 2, a montré que 60% des patients avaient renversé leur diabète après seulement un an de diète cétogène. De plus, parmi les participants à l’étude, 94% ont diminué voire arrêté leurs injections d’insuline, et ainsi diminué les risques de complications cardiovasculaires.

Pouvez-vous yaourt sur l'alimentation ceto

×