L’autre aspect positif est l’impact du gras sur la satiété. Le gras est très rassasiant. Beaucoup de gens évitent les produits gras car ils sont caloriques, mais ce qu’ils ignorent c’est que le gras aide à contrôler l’apport calorique en nous rassasiant. En effet les acides gras quand ils atteignent l’intestin baisse la production de la Ghréline, l’hormone qui signalent la faim.


C’est Ancel Keys, un scientifique américain, qui dans les années ’70 a voulu comprendre pourquoi les maladies cardiovasculaires étaient en hausse. Il a affirmé que le coupable était le gras saturé. Pourtant plusieurs facteurs pouvaient expliquer la hausse des maladies cardiovasculaires : le nombre élevé de fumeurs dans les années ’70, l’augmentation de la consommation de nourritures industrielles avec l’arrivée des femmes sur le marché du travail et l’arrivée des gras trans. Son étude est aujourd’hui remise en question, la démarche scientifique n’a pas été respectée. Des chercheurs comme Dr Stephen Phinney, Dr Jeff Volek et Dr Tim Noakes ont cherché à comprendre pourquoi la diète faible en gras, qui devait diminuer le risque de maladie cardiovasculaire, ne répondait pas du tout aux attentes. Ils ont découvert que les gras saturés ne sont pas nocifs pour le cœur et pour la santé. Ils ont plutôt un effet protecteur. Ce qui cause les maladies cardiovasculaires et est à l’origine de plusieurs maladies, c’est l’inflammation. Première source d’inflammation se sont les glucides. Une autre source importante d’inflammation sont les oméga-6. Il est donc aussi important d’éliminer les aliments qui n’ont pas un bon ration oméga-3/oméga-6 (viande industrielle, huile de canola, …).  Le résultat de ces études est très bien expliqué dans le livre « le grand mythe du cholestérol » du Dr J. Bowden et du Dr S. Sinatra.

ceto en alcool y dieta


Lorsqu’une personne suit un régime équilibré standard, son corps tire son énergie des sucres et des graisses qu’il consomme. Nos muscles et nos organes sont normalement capables d’utiliser indifféremment ces deux sources d’énergie. Cependant, le cerveau utilise peu les graisses comme source d’énergie, il en est capable contrairement à la croyance populaire, mais il le fait peu, car on trouve moins d’enzyme béta oxydative dans les mitochondries du cerveau qu’ailleurs dans le corps. Cette étude scientifique émet l’hypothèse que le cerveau utilise peu la graisse, car l’oxydation des acides gras nécessite plus d’oxygène que l’oxydation du glucose, or le cerveau consomme déjà plus de 20% de l’oxygène du corps alors qu’il ne représente que 2% du poids du corps. L’utilisation de la graisse serait donc trop taxant en oxygène.
L’un des principaux avantages d’associer le régime cétogène à la pratique d’un sport est d’obtenir un meilleur contrôle de l’inflammation systémique. Celle-ci survient le plus souvent à la suite d’une pratique sportive. Ainsi, les cétones présentes en grandes quantités dans l’organisme sont particulièrement bénéfiques pour nos fonctions cognitives. Elles permettent de réduire la fatigue centrale à l’effort (6).
La combinaison de ces trois facteurs est, à mon avis, ce qui donne ce contrôle de la faim réellement constaté par quasiment tous ceux qui ont testé le régime cétogène. Au-delà de la perte de poids, le régime cétogène semble avoir de nombreux effets thérapeutiques. Il est aujourd’hui utilisé dans le traitement de maladie tell qu’Alzheimer, Parkinson ou bien certain Cancer.
La keto, ou diète cétogène, est caractérisée par une diminution marquée de la consommation de glucides (la famille des sucres) et de protéines et par une augmentation de la proportion de l'énergie qui provient des gras. Même si elle est très à la mode ces temps-ci, elle a été inventée dans les années 1920 pour diminuer les convulsions des enfants souffrant d'épilepsie et diminuer la quantité de médicaments qu'ils prennent. On l’utilise d’ailleurs encore aujourd'hui au CHU Sainte-Justine pour traiter les enfants épileptiques.

Le sondage sur 1580 personnes publié par le Journal of Insulin Resistance, a montré qu’en un an 3/4 des participants suivant un régime faible en glucides ont perdu 5 kg de plus, et 1/3 a perdu plus de 15 kg ! De plus, 6 personnes sur 10 pratiquant le régime cétogène ont signalé avoir perdu au moins 10 kg et 46% ont indiqué avec perdu plus de 7 cm de tour de taille.

Le beurre d'arachide paleo amical


Ce ne sera pas le cas petite perte de poids de pilule jaune 87 à femmes. Un taux trop élevé de cette hormone provoque une aménorrhée avec écoulement de lait par les seins ou galactorrhée. Les femmes detestent les hommes avec des poignées d amour. Le régime anti-Candida autorisé les aliments comme les pommes de terre, les ignames et les autres légumes féculents. Un oubli pris à temps ne présente donc pas de risque de grossesse. 

Comment puis-je obtenir mon enfant a manger Keto


L’autre aspect positif est l’impact du gras sur la satiété. Le gras est très rassasiant. Beaucoup de gens évitent les produits gras car ils sont caloriques, mais ce qu’ils ignorent c’est que le gras aide à contrôler l’apport calorique en nous rassasiant. En effet les acides gras quand ils atteignent l’intestin baisse la production de la Ghréline, l’hormone qui signalent la faim.

Le cafe mauvais quand vous avez un cancer

×