Le régime cétogène se caractérise par d’importants changements dans notre assiette, et dans nos habitudes ! Chaque jour, les personnes qui suivent ce régime doivent se limiter à 50 grammes de glucides, ce qui représente environ 5 % des calories ingérées au cours des repas. On estime qu’une alimentation normale fournit entre 45 et 65 % de calories sous la forme de glucides. À cette quantité de glucides viennent s’ajouter 20 % de protéines, et 75 % de lipides. L’alimentation cétogène renverse donc totalement nos habitudes et les principes de la traditionnelle pyramide alimentaire. Ces changements nécessitent le plus souvent un temps d’adaptation.
Il y a beaucoup de versions qui se sont développées au fil des années. Nous optons vraiment pour la version classique où 90 % des calories viennent des lipides, donc des gras, environ 6 % des protéines, et il reste un petit 4 % de glucides. C'est un ratio de 4:1. Presque toutes les sources de protéines sont acceptées, sauf les légumineuses, trop riches en glucides. Chaque repas sera accompagné de fruits ou de légumes, et de gras. Tout est calculé et pesé.
Graines de chia : il faut les faire gonfler idéalement, soit avant de les mettre avec les autres ingrédients, soit en laissant le temps à la pâte de gonfler suffisamment avant de la cuire, 30 minutes au moins. Elles apportent 25 % d’oméga 3 (acide gras polyinsaturé de type acide alpha linolénique), des fibres et du magnésium, et vous pouvez également les moudre.

Pouvez-vous boire de la vodka sur un regime faible en glucides


Principe du régime Miami Le Dr Agatston vient en fait de relancer, comme beaucoup de ses confrères, la mode du "Atkins"qui est un régime dit "Low Carb"c'est-à-dire sans hydrate de carbone, donc sans glucides ou sucres, et très riches en lipides graisses et aliments gras et en protéines viandes, poissons Leur alimentation était donc trop calorique, et la prise de poids inévitable dans la plupart des cas.
L’idée de départ d’un régime cétogène est de permettre au corps d’être dans le même état métabolique que lorsque quelqu’un jeûne, mais tout en mangeant régulièrement. C’est un régime imitant le jeûne (fasting mimiking diet). En effet de nombreux parents et médecins ont constaté que les personnes épileptiques ne faisaient plus de crise lorsqu’elles jeûnaient. Le scientifique américain Russel Wilder a voulu donc trouver une méthode pour permettre au corps de se nourrir tout en ayant les bénéfices du jeûne, c’est-à-dire la disparition des crises d’épilepsie. Il va donc faire à la Mayo clinique la première étude clinique sur le régime cétogène.
Toujours dans les reins le régime cétogène peut amener l’apparition de calculs rénaux. Il n’existe pas d’étude qui montre que le régime cétogène augmente les risques, cependant de nombreux cas isolés sont reportés et ne peuvent être ignorés. Contrairement à ce que disent certains commentateurs, le régime cétogène est plutôt faible en protéines. On ne peut pas donc accuser la quantité de protéines animales dans ce cas comme étant la cause de ces calculs rénaux. Les explications la plus rationnelle à mon sens est l’impact de la cétose sur le PH des urines et l’augmentation de l’acide urique.

L’autre aspect positif est l’impact du gras sur la satiété. Le gras est très rassasiant. Beaucoup de gens évitent les produits gras car ils sont caloriques, mais ce qu’ils ignorent c’est que le gras aide à contrôler l’apport calorique en nous rassasiant. En effet les acides gras quand ils atteignent l’intestin baisse la production de la Ghréline, l’hormone qui signalent la faim.


Le régime cétogène n’est pas un régime hypocalorique. (Ce n’est juste pas un régime pour perdre du poids, la perte de poids est un bonus ici.) Les personnes mangent les quantités qu’ils veulent tant qu’ils font attention à restreindre leur consommation de glucides. C’est pour cette raison qu’à aucun moment on va devoir endurer des longues périodes où on va se sentir affamé. Ce sera même plutôt le contraire ! On ressent plus facilement la satiété et plus de satisfaction à chaque repas. Et c’est pour cela que suivre une alimentation cétogène sur le long terme est si facile 🙂

Pas si vite ! Avec ce plan alimentaire riche en matières grasses, les glucides ne doivent pas dépasser 5 % de tes apports en caloriques pour rester en cétose (c’est-à-dire un état où ton corps brûle des graisses pour fabriquer de l’énergie plutôt que des glucides). Et (attention gros scoop) les fruits sont assez riches en glucides. Mais suivre une alimentation pauvre en glucides et riche en matières grasses comme le régime cétogène ne signifie pas que tu dois abandonner tous les fruits et légumes.

Est-ceto bon pour la perte de poids


Si vous êtes une personne sportive, sachez que pratiquer du sport sera difficile les premiers temps. En effet, au cours des premiers jours, les personnes qui se lancent dans le régime cétogène ressentent de la fatigue et un manque d’énergie important. Elles ressentent une perte de vitalité, une faim importante et parfois aussi, des malaises. De plus, le régime cétogène peut paraître monotone, notamment s’il est suivi sur de longues périodes. La diversité alimentaire est très faible, et les écarts permis sont moindres. De ce fait, ce n’est pas un régime facile à suivre pour tout le monde, et pour tous les sportifs. De plus, le régime cétogène est difficile à associer à une vie sociale épanouie, en raison des restrictions qu’il implique. Le régime cétogène n’est clairement pas fait pour tout le monde.
Nous avons tous entendus, toute notre vie, que le gras ce n’est pas bon, que ça va nous faire grossir, que ça va nous tuer. Et même quand on attaque la céto, difficile de perdre ce réflexe mental. En conséquence, on peut avoir tendance à ne pas prendre assez de gras dans son alimentation au départ, alors que le but EST d’augmenter sa consommation de gras pour habituer le corps à l’utiliser comme source d’énergie !
Bonjour Germaine, lorsqu’on a une condition médicale, mieux vaut être accompagné par un médecin. Vous pouvez consulter la clinique Reversa. Le soya n’est pas un aliment recommandé pour l’alimentation cétogène. L’alimentation a très peu d’impact sur le cholestérol sanguin. Je vous recommande la livre “Le grand mythe du cholestérol”. L’alimentation cétogène recommande une consommation modérée de protéines, la grosseur de la paume de la main à chaque repas. Viande nourri à l’herbe (plus riche en oméga-3), poisson de pêche sauvage, oeufs de poules en liberté, …

regime ceto repas rapides

×