La prémisse de l'alimentation cétogène part d'une hypothèse: et si le surpoids n'était pas un problème de quantité, mais de sélection des calories ingérées? Le corps ne peut utiliser que deux sources d'énergie: les sucres (glucides) et les lipides. «Le corps utilise les glucides, car c'est plus simple et facile», explique Stéphanie Benoit, nutritionniste spécialisée en neurologie à Sainte-Justine. En privant le corps presque entièrement de glucides, on force l'organisme à trouver une nouvelle source d'énergie : le gras. Le foie se met donc à transformer les lipides en composés organiques appelés corps cétoniques (ou cétones), qui servent à nourrir les cellules. Le corps entre alors, après quelques jours, dans un état de cétose, selon lequel les lipides - ceux qui sont absorbés par la nourriture, mais aussi emmagasinés dans l'organisme - deviennent son principal carburant, qui favorise la perte de poids.

Ce qui est pire ou le lupus MS


Nous avons tous entendus, toute notre vie, que le gras ce n’est pas bon, que ça va nous faire grossir, que ça va nous tuer. Et même quand on attaque la céto, difficile de perdre ce réflexe mental. En conséquence, on peut avoir tendance à ne pas prendre assez de gras dans son alimentation au départ, alors que le but EST d’augmenter sa consommation de gras pour habituer le corps à l’utiliser comme source d’énergie !
Les protéines sont considérées dans l’inconscient collectif comme un aliment miracle. Ça permet de maintenir nos muscles et de perdre du gras. Alors, pourquoi le régime cétogène limite les protéines ? La réponse comme souvent se trouve dans notre foie. Lorsque tu consommes plus de protéines que ce dont ton corps a besoin pour entretenir tes muscles, le foie va transformer cet excès de protéines en sucre avec la gluconéogenèse. Donc pour éviter cette production interne de sucre, il faut limiter la quantité totale des protéines consommées par jour et les étaler sur les différents repas pour éviter un afflux excessif. Les protéines déclenchant également la sécrétion d’insuline, or l’insuline inhibe la production de corps cétonique. L’objectif du régime cétogène est de maintenir une glycémie basse, stable et un niveau d’insuline bas.
Du coup, on ne se stresse pas parce qu’on a pas perdu de poids. On ne lâche pas tout parce qu’on a craqué pour la soirée pizza avec les copains. A la place, on accepte que sur tout long trajet, il y a des petits défauts, des petites erreurs. Et ensuite, on reprend les bonnes habitudes, parce qu’on sait qu’on est en train d’essayer de changer de vie 🙂
Vous pouvez simplement le prendre de cette façon, chaque fois que votre corps est en cétose, il libère lui-même ces corps cétoniques. Ces cétones poussent ensuite votre corps à brûler ses graisses et à produire plus d’énergie. Ceci, à son tour, permet une perte de poids rapide et une augmentation considérable de votre niveau d’énergie. Cependant, si vous consommez beaucoup de glucides, votre corps produira moins de cétones. Et vous vous sentirez faible en énergie avec l’augmentation du poids corporel. Par conséquent, votre corps doit avoir suffisamment de corps cétoniques pour favoriser la perte de poids instantanée et atteindre une silhouette parfaite.

Quelle est l'esperance de vie d'une personne atteinte d'epilepsie


«La plus grande difficulté, c'est les fruits», admet Julie Noreau. Souvent désignés comme les «bonbons de la nature» dans le milieu cétogène, les fruits sont généralement proscrits puisqu'ils sont sucrés et donc, élevés en glucides - notamment des fruits comme les bananes et les pommes. «Les "all-stars" ce sont les petites baies: mûres, fraises, framboises et bleuets.»
Fait intéressant : un seul repas gras ne te mène pas à la cétose. Pour atteindre cet état, ton corps doit manquer de glucides au moins 3 à 4 jours. Ensuite, si tu maintiens le cap pendant 3 à 4 semaines (période de keto-adaptation), la proportion d'énergie que ton cerveau ira chercher via les corps cétoniques augmentera graduellement, jusqu'à atteindre environ 70%. Là tu seras en vraie cétose.
Ce n'est pas encore prouvé scientifiquement, mais cliniquement, ce qu'on voit, c'est que plus les cétones sont élevés, meilleure peut être la réponse pour le contrôle épileptique. L'hypothèse qui revient le plus souvent, c'est que les corps cétoniques agiraient sur le cerveau comme anticonvulsionnants. Mais ce qui se passe exactement, on ne le sait pas encore; il y a beaucoup de recherches qui se font à ce niveau-là.

Je voulais encore vous remercier pour le conseil de ne pas rester à un niveau de calories normal. Je n’avais pas compris que surtout je ne devais pas avoir faim. Donc hier soir un peu de beurre de cacahuètes et je me suis sentie physiquement mieux. Jeune intermitant jusqu’à midi sans aucune faim. Et pour les glucides nets j ai bien compris maintenant, effectivement ça fait une bonne assiette de legumes. Et cerise sur le gâteau, je viens de regarder le documentaire sur Netflix, c’est édifiant. J ai deux grands ados, 15 ans et 19 ans, j ai bien envie de leur faire essayer cette façon de manger pendant une semaine ou deux cet été, ils ne sont pas en surpoids, j’ai été bien plus attentive à leur bien être qu’ au mien, mais estomac un peu sensible pour le petit et une petite baisse de moral pour la grande. Ça ne peut pas leur faire de mal. Un grand merci frenchie pour votre site si clair.

Connexion alimentation ceto

×