Bonjour Yves, ça vaut la peine d’avoir des biscuits keto et des Fat Bomb dans le congélateur pour passer les rages du sucre du début. Vous trouverez plusieurs recettes sur mon site. Pour les sodas, le Zévia est une bonne alternative. Ce sont des sodas sucrés au stévia. C’est normale au début d’avoir moins d’endurance lorsque vous montez les escaliers ou faites un sport. Votre corps n’est pas encore adapté. Il produit des corps cétoniques mais ne sait pas encore comment les utiliser, il les rejette dans l’haleine et dans l’urine. Dans un mois environ l’adaptation sera complétée, vos cellules vont enfin carburer au corps cétoniques, votre endurance va redevenir comme avant ou peut-être même améliorée.
Choisissez le bon moment pour vous entraîner. Dans l’idéal, pratiquer votre sport avant 15 heures. L’idée étant de ne pas perturber l’hormone du stress et la glycémie. Ne vous entraînez pas à jeun si vous décidez de pratiquer un sport le matin. De plus, évitez les entraînements trop longs. Préférez de courts entraînements plus réguliers. Quatre entraînements par semaine de vingt à trente minutes seront suffisants. Lorsque votre corps sera totalement adapté au régime cétogène, vous pourrez augmenter l’intensité et la durée de chaque séance.
Les “dangers” évoqués dans cet article, on les retrouve en fait partout sur la toile. Heureusement, il y a aussi des journalistes qui se battent contre tout cela tels que Gary Taubes, auteur de Pourquoi on grossit?, et Nina Teicholz, auteure de The big fat surprise ou en français littéral La plus grosse surprise sur le gras (livre non traduit en français). Deux journalistes scientifiques qui ont passé plusieurs années de leur vie à fouiller les articles scientifiques dans l’Histoire pour comprendre d’où viennent les recommandations alimentaires actuelles et pourquoi malgré tout, aujourd’hui, l’obésité, les maladies cardiovasculaires, l’alzheimer, etc… ne cessent d’accroître.
Lorsqu’une personne suit un régime équilibré standard, son corps tire son énergie des sucres et des graisses qu’il consomme. Nos muscles et nos organes sont normalement capables d’utiliser indifféremment ces deux sources d’énergie. Cependant, le cerveau utilise peu les graisses comme source d’énergie, il en est capable contrairement à la croyance populaire, mais il le fait peu, car on trouve moins d’enzyme béta oxydative dans les mitochondries du cerveau qu’ailleurs dans le corps. Cette étude scientifique émet l’hypothèse que le cerveau utilise peu la graisse, car l’oxydation des acides gras nécessite plus d’oxygène que l’oxydation du glucose, or le cerveau consomme déjà plus de 20% de l’oxygène du corps alors qu’il ne représente que 2% du poids du corps. L’utilisation de la graisse serait donc trop taxant en oxygène.
Bonjour Germaine, lorsqu’on a une condition médicale, mieux vaut être accompagné par un médecin. Vous pouvez consulter la clinique Reversa. Le soya n’est pas un aliment recommandé pour l’alimentation cétogène. L’alimentation a très peu d’impact sur le cholestérol sanguin. Je vous recommande la livre “Le grand mythe du cholestérol”. L’alimentation cétogène recommande une consommation modérée de protéines, la grosseur de la paume de la main à chaque repas. Viande nourri à l’herbe (plus riche en oméga-3), poisson de pêche sauvage, oeufs de poules en liberté, …

regime ceto repas rapides

×