Farine de soja : Elle fournit des protéines de bonne qualité contenant huit acides aminés essentiels et elle est sans gluten. Elle sera donc utilisée dans le cadre d’un régime céto pour remplacer les farines de blé dans de nombreuses préparations. C’est une farine riche en phosphore, en fer en magnésium. La plupart d’entre nous présente des carences en magnésium et l’utilisation régulière de cette farine et donc très intéressante. Sa teneur en fibres est importante de ce qui contribue à régler le transit qui peut être ralenti tout particulièrement lorsque le début du régime cétogène. Il faudra privilégier une farine issue de l’agriculture biologique qui ne contient pas d’OGM. En raison de ses propriétés émulsifiantes, il peut être nécessaire de tamiser cette farine avant de l’utiliser afin de limiter la formation de grumeaux. Sa teneur importante en lécithine permet de réduire la quantité de fait de beurre et d’oeufs grâce à son pouvoir liant. Elle est également idéale pour réaliser d’excellentes sauces comme une béchamel. Vous l’aurez compris, si vous n’appréciez pas le goût d’oeuf dans le pain cétogène, c’est vers elle qu’il faudra vous tourner.

Quels sont les differents types de regimes cetoniques


Au niveau de la perte de poids, il a été démontré que le régime cétogène est plus efficace qu’un régime faible en gras. En effet, de nombreuses études ont comparé des régimes alimentaires faibles en graisses ou riches en protéines et moyennement riches en glucides au régime cétogène. Les résultats démontrent qu’à court terme (1 an et moins), la diète cétogène est plus efficace sur la perte de poids. Par contre, très peu d’études ont évalué les effets de cette alimentation à plus long terme.
Farine de soja : Elle fournit des protéines de bonne qualité contenant huit acides aminés essentiels et elle est sans gluten. Elle sera donc utilisée dans le cadre d’un régime céto pour remplacer les farines de blé dans de nombreuses préparations. C’est une farine riche en phosphore, en fer en magnésium. La plupart d’entre nous présente des carences en magnésium et l’utilisation régulière de cette farine et donc très intéressante. Sa teneur en fibres est importante de ce qui contribue à régler le transit qui peut être ralenti tout particulièrement lorsque le début du régime cétogène. Il faudra privilégier une farine issue de l’agriculture biologique qui ne contient pas d’OGM. En raison de ses propriétés émulsifiantes, il peut être nécessaire de tamiser cette farine avant de l’utiliser afin de limiter la formation de grumeaux. Sa teneur importante en lécithine permet de réduire la quantité de fait de beurre et d’oeufs grâce à son pouvoir liant. Elle est également idéale pour réaliser d’excellentes sauces comme une béchamel. Vous l’aurez compris, si vous n’appréciez pas le goût d’oeuf dans le pain cétogène, c’est vers elle qu’il faudra vous tourner.

Pour suivre ce régime, vous devrez également réduire considérablement vos apports en glucides. Limitez votre consommation de fruits et tournez-vous vers des légumes pauvres en sucres. Ce sont eux qui vont représenter la majeure partie de vos apports en glucides. En ce qui concerne les protéines, les apports recommandés sont similaires à ceux que l’on retrouve dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Le régime cétogène ne changera donc pas grand-chose à ce niveau. Intégrez des protéines d’origine végétale ou animale en diversifiant au maximum les sources.
"My goal was to tie my laces while being able to breathe. My doctor wanted me to take statins to fix my cholesterol and hyper tension problems. I had already reduced my carbs. While looking for a recipe for a low carbohydrate bread, I found a site that talked about Keto diet. I watched the film Fathead and suddenly I decided to jump on this diet. Reading all the researches fascinated me, but at the same time, I felt anger rising for all the nonsense that is transmitted by the medical profession and the authorities that enact nutritional recommendations. It really caused a lot of damage for my family and I. "
Soyons honnêtes, la plupart du temps, quand on vient à l’alimentation cétogène, c’est pour perdre du poids ! Mais dans la pratique, le fait d’améliorer sa santé grâce à la céto peut prendre plusieurs formes différentes. Meilleure énergie, meilleures mensurations, meilleur moral, etc… Si en plus on fait de l’exercice, la prise de muscle peut complètement compenser la perte de gras sur la balance. Sans oublier que la perte de gras n’est pas linéaire: certains vont perdre immédiatement, certains vont commencer à perdre au bout de quelques jours ou quelques semaines, et quasiment tout le monde va connaître des périodes de plateau pouvant aller de quelques jours à quelques semaines, c’est NOR-MAL 🙂

Le principe du régime cétogène est relativement simple. Lorsque notre corps dispose de tous les nutriments dont il a besoin, il utilise plusieurs sources d’énergie, et notamment les glucides et les graisses. Les muscles, comme certains organes, utilisent essentiellement le glucose provenant des aliments et le glycogène pour répondre à leurs besoins énergétiques. Comment réagissent-ils lorsqu’on arrête de consommer des glucides ? Dans ce cas de figure, nos muscles s’adaptent et entrent en état de cétose. On appelle ce phénomène la « cétogenèse ». Ainsi, les organes glucodépendants vont être amenés à solliciter une source énergétique autre que le glucose, en produisant des composés dérivés des graisses : les corps cétoniques (Acute nutritional ketosis: implications for exercise performance and metabolism. Cox PJ, Clarke K. Extrem Physiol Med. 2014.). Tout est alors géré directement par notre foie.
Depuis les années ’70 nous limitons notre consommation de gras, on évite les gras saturés. Depuis plus de 40 ans on achète de la nourriture faible en gras. Nous avons diminué notre consommation de viande. Nos avons intégré des repas végétariens, tofu, légumineuses, …. Peut-on affirmer que nous sommes plus en santé ? Les gras ont été remplacés par les glucides. Notre consommation de glucides a augmenté de 46%. Mais pourquoi donc avoir modifié l’alimentation de nos ancêtres ?
Je voulais encore vous remercier pour le conseil de ne pas rester à un niveau de calories normal. Je n’avais pas compris que surtout je ne devais pas avoir faim. Donc hier soir un peu de beurre de cacahuètes et je me suis sentie physiquement mieux. Jeune intermitant jusqu’à midi sans aucune faim. Et pour les glucides nets j ai bien compris maintenant, effectivement ça fait une bonne assiette de legumes. Et cerise sur le gâteau, je viens de regarder le documentaire sur Netflix, c’est édifiant. J ai deux grands ados, 15 ans et 19 ans, j ai bien envie de leur faire essayer cette façon de manger pendant une semaine ou deux cet été, ils ne sont pas en surpoids, j’ai été bien plus attentive à leur bien être qu’ au mien, mais estomac un peu sensible pour le petit et une petite baisse de moral pour la grande. Ça ne peut pas leur faire de mal. Un grand merci frenchie pour votre site si clair.

Connexion alimentation ceto

×